envoyé

envoyé, ée [ ɑ̃vwaje ] adj. et n.
• 1867; de envoyer
1(Choses) Qui a été envoyé. Une balle bien envoyée. (1867) Fig. et fam. Une réponse, une réplique bien envoyée, qui porte par sa justesse, son opportunité et sa hardiesse. ⇒ percutant. Ça c'est envoyé !
2 N. (fin XVe) Personne qu'on a envoyée quelque part pour accomplir une mission. Envoyé porteur d'un message. courrier, estafette, 1. exprès, messager. Envoyé chargé de représenter un parti, un pays. 2. agent, ambassadeur, 2. attaché, délégué, député , 1. émissaire, missionnaire, 2. parlementaire, plénipotentiaire, représentant.
♢ ENVOYÉ SPÉCIAL : journaliste envoyé spécialement dans un endroit pour un événement précis. ⇒ correspondant. De notre envoyée spéciale à Bruxelles.
Loc. fam. Vous êtes l'envoyé du ciel ! vous arrivez opportunément.

envoyé, envoyée nom Personne que l'on envoie auprès d'une autre pour accomplir une mission. Ministre, ambassadeur envoyé par un prince souverain ou par un État auprès d'un autre prince ou d'un autre État. ● envoyé, envoyée (expressions) nom Envoyé spécial, journaliste envoyé par son journal sur le lieu d'un événement important afin de le couvrir. ● envoyé, envoyée (synonymes) nom Personne que l'on envoie auprès d'une autre pour accomplir une...
Synonymes :
- délégué
- député
- émissaire
- plénipotentiaire
- représentant

envoyé, ée
adj. et n.
d1./d adj. Qui a été envoyé.
d2./d n. Personne envoyée avec une mission, et partic. une mission diplomatique; messager.
|| Envoyé spécial: journaliste que l'on envoie spécialement sur le lieu d'un événement pour en rendre compte.

⇒ENVOYÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.
I.— Part. passé de envoyer.
II.— Emploi adj. [En parlant d'une réponse, d'une réplique, d'une répartie; souvent dans l'expr. c'est bien envoyé!] Très pertinent, plein de justesse et de vérité. Quand tu veux, tu sais te défendre. La réponse à Dubreuilh, c'était bien envoyé (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 388).
III.— Subst. Personne que l'on envoie pour accomplir une mission ou être représenté auprès d'une autre. Il veut spéculer sur les chemins de fer, dit lord Wilmore; (...) Combien dépense-t-il à peu près par an? demanda l'envoyé de M. le préfet de police (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 139). Un officier entrant par la trappe. — L'envoyé du commandant de Mogador est là (CLAUDEL, Soulier, 1944, 2e part., 9, p. 1075).
Envoyé du ciel. Personne venue au moment opportun pour faire ou dire quelque chose. Il [mon ami] fut pour moi l'envoyé du ciel; sans lui, je fusse redevenu peut-être, sinon le coupe-jarret de Roche-Mauprat, du moins le sauvage de la Varenne (SAND, Mauprat, 1837, p. 205).
Spécialement
♦ ,,Ministre envoyé par un prince souverain ou par une république, auprès d'un autre prince ou d'une autre république. Il a été envoyé extraordinaire du roi dans tel royaume. On appelle envoyée, la femme d'un envoyé`` (Ac. 1835, 1878) :
Transmettez, monsieur l'envoyé extraordinaire, l'expression de ma reconnaissance à vos nobles et libres concitoyens, ...
HUGO, Corresp., 1863, p. 453.
Envoyé spécial. Journaliste que l'on envoie sur place afin de recueillir des informations sur un événement important. Le maréchal de Lattre de Tassigny repose auprès de son fils dans le cimetière de Mouilleron-en-Pareds (de notre envoyé spécial André Sevry) (Monde, 19 janv. 1952, p. 12, col. 1-2).
Fréq. abs. littér. :4 940. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 9 264, b) 8 613; XXe s. : a) 5 824, b) 4 986. Bbg. PAULI 1921, p. 37.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • envoyé — envoyé, ée (an vo ié, iée ; plusieurs disent an voi ié, iée) part. passé. 1°   Qu on a fait aller vers. Un messager envoyé à la hâte.    Substantivement. Celui qui a quelque mission. Un envoyé du grand seigneur. •   Un ange est un envoyé ; mais… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • envoyé — Envoyé, [envoy]ée. part. Il a les sign. de son verbe. Il est quelquefois substantif, & alors il signifie Un Ministre envoyé d un Prince souverain ou d une Republique dans la Cour d un autre Prince, &c. qui est un grade inferieur à celuy d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Envoyé — (franz., spr. angwŭajé), Gesandter …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Envoyé — (frz., spr. angwŏăjeh), Gesandter (zweiten Ranges) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • envoye — Envoye, Caecilia. Nomen est serpentis a caecitate sic nuncupati: dicitur et Amphisbaena. Ruel. in Veterem …   Thresor de la langue françoyse

  • Envoyé! — Infobox Single Name = Envoyé! Artist = The Young Gods from Album = The Young Gods B side(s) = Released = May, 1986 Format = Vinyl Recorded = Artag Studio, Zurich Genre = Industrial Length = 2:15 Label = Wax Trax! Records Producer = Roli Mosimann… …   Wikipedia

  • ENVOYÉ, ÉE — n. Celui, celle qui est envoyé. Envoyé extraordinaire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Envoyé — En|voyé [ãvo̭a je:], der; s, s [frz. envoyé, subst. 2. Part. von: envoyer = (ab)schicken; abordnen]: Gesandter …   Universal-Lexikon

  • Envoyé — En|vo|yé [ãvo̯a je:] der; s, s <aus gleichbed. fr. envoyé, substantiviertes Part. Perf. von envoyer, vgl. ↑envoyieren> Gesandter …   Das große Fremdwörterbuch

  • envoye — (an voî) s. m. Un des noms vulgaires du serpent qu on nomme aussi orvet et aveugle (anguis fragilis) …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.